Qui sommes-nous?

Active depuis 2012, La Quadrature du Cercle est un réseau de programmateurs cinéma œuvrant dans le secteur non-marchand belge, à Bruxelles et en Wallonie.

Aujourd’hui, le réseau réunit près de 50 membres (centres culturels, cinémas de proximité, cinémas d’art et d’essai, ciné-club, association d’éducation aux médias, etc.).

Au total, les membres de La Quadrature du Cercle programment un peu plus de 5.000 séances et attirent plus de 200.000 spectateurs par année. La Quadrature du Cercle coordonne chaque année La Tournée des Magritte du Cinéma, la Fête de la FWB/volet cinéma et le Festival Jeune Public « CinéMômes ».

De plus, elle collabore à l’organisation du Mois du Doc, au Jour le Plus Court et autres organisations initiées par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel. Depuis 2017, elle décerne le Prix du Meilleur court-métrage belge au Festival Jeune Public International Filem’On.

La Quadrature du Cercle récolte des données auprès de ses membres, afin de rendre compte de la vitalité du cinéma non-marchand en Wallonie et à Bruxelles. Consultez le cadastre 2017 à télécharger pour découvrir en détails les activités et les membres de l’association.

Centre culturel des Roches (Rochefort)

Des objectifs communs

La Quadrature du Cercle a pour objet de favoriser la circulation des productions audiovisuelles, belges francophones et européennes, dans des conditions optimales d’organisation et de promotion.

A cet effet, elle développe la coordination de tournées, des projets communs, des actions de promotion, des commissions de réflexion, des formations, la représentation des programmateurs auprès d’instances publiques ou privées, le relais d’informations, etc.

Elle encourage toutes activités similaires à son objet en favorisant l’échange, la coopération, la coordination et l’animation.

Les thèmes abordés lors des rencontres sont : la diffusion des films, la coopération avec les régions transfrontalières et l’Europe, les sources d’aides financières, l’éducation aux médias, les relations avec les publics, avec la presse, etc.

Les premières rencontres

L’impulsion pour la création du réseau est apparue dans la foulée du lancement, en 2011, du site www.laplateforme.be consacré au cinéma documentaire, initié par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la FWB (CCA). Plusieurs journées de rencontres professionnelles se sont déroulées réunissant des programmateurs de cinéma œuvrant dans le secteur non-marchand.

Bien qu’œuvrant sur des territoires différents avec des réalités fort diverses, les professionnels ont très vite soulevé des problématiques et des intérêts communs. L’idée de mutualiser les ressources pour accroître les relations entre le public, les diffuseurs et les professionnels s’est imposée. La QdC était sur les rails !

 

La programmation n’est pas une affaire de goût personnel. C’est une activité créative qui consiste à construire un imaginaire collectif qui sera partagé avec le public.

Un joli nom...

Le terme « la quadrature du cercle« , inspiré par Jean-Luc Godard, exprime la difficulté de projeter une image qui sort de l’objectif du projecteur de forme ronde sur une surface carrée (ou rectangulaire), l’écran.

La quadrature du cercle est un problème géométrique insoluble qui consiste à tracer un carré de même surface qu’un cercle donné. Dans le langage populaire, résoudre une situation impossible est vite répandue comme tenter de résoudre la quadrature du cercle.

La Quadrature du Cercle est également le nom d’un court-métrage (2006) du réalisateur belge Guillaume Senez.

Signature de la Charte au FIFF

Retour en haut